Méditation bouddhiste sur les divinités

Quel livre lire quand on s’intéresse au Bouddhisme et à la méditation bouddhiste ?

On me pose souvent la question et j’ai plusieurs réponses qui me viennent.

Dans un premier temps je conseille de lire des ouvrages sur la vie du Bouddha (j’y reviendrai dans un prochain article).

En ce qui concerne la méditation bouddhiste et le bouddhisme Tibétain (qui s’est considérablement tourné vers l’occident avec l’exil des tibétains vers l’Inde) je pense tout de suite à un ouvrage de Bokar Rimpoché qui fut un grand enseignant du 20ème siècle auprès des occidentaux. Sa pensée et son écriture sont d’une grande clarté et il met à notre disposition tout le raffinement et la subtilité de la pensée bouddhiste dans des termes simples.

Ce livre est : Chenrézi : Clés pour la méditation des divinités

Chenrézi est la divinité de la Compassion et souvent la première initiation que l’on reçoit quand on prend refuge ou que l’on suit des enseignements bouddhistes. En effet, la compassion est la qualité première à développer sur ce chemin spirituel et elle inclut beaucoup d’autres vertus.

Qui est Chenrézi et pourquoi méditer sur lui ?

Bokar Rimpoché l’explique ainsi :

« Il est pour chaque être, la nature éveillée de son propre esprit, l’amour et la compassion primordialement présents dans l’esprit (dans son essence).

Chenrezi est aussi inhérent à nous-même, car amour et compassion ne sont pas des qualités rajoutées à l’esprit. Elles font partie de l’éveil, même si celui-ci n’est, pour le moment, que potentiel en nous. »

Le principe de la méditation sur la divinité qui est compassion est de purifier notre esprit et de venir intégrer en nous plus pleinement les qualités de Chenrézi et ainsi actualiser en nous le potentiel d’amour et de compassion déjà présent.

Quel lien entre le Kiko Zen – le Qi Gong- et les pratiques bouddhistes ?

Le Bouddhisme qui est né en Inde 500 ans avant notre ère s’est développé dans ce pays puis progressivement dans le reste de l’Asie, la Chine puis le Japon (6ème siècle). La branche Zen fut introduite au 12ème siècle et transforma la finalité des techniques de guerre en arts martiaux.

La pensée et philosophie bouddhiste a influencé toutes les pratiques asiatiques touchant au corps et à l’esprit. La plupart des philosophies asiatiques ont développé le concept de Voie, de chemin vers la Libération.

C’est la voie de l’Eveil ou du Milieu pour les bouddhiste, le Dharma (voie juste) des indiens, le Tao (La Voie) des chinois, dont le mot s’est transformé en Japonais en : « Do » et que l’on retrouve dans les discplines martiales : Judo (voie de la souplesse), Kendo (voie du sabre), Kyudo (voie de l’arc), Aïkido etc…

nonnes bouddhistes Drukpa

Peut-on pratiquer le Qi Gong ou le Kiko si l’on n’est pas intéressé par le bouddhisme ?

  • Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’avoir une quelconque adhésion à une voie spirituelle en particulier.
  • Le pratiquant sincère trouvera au fur et à mesure en lui, le bien-être, la paix et la clarté d’esprit qui est le but de la plupart d’entre nous.
  • L’avantage de passer par un art du corps est justement d’éviter d’intellectualiser l’expérience que nous faisons avec le Vivant, de nous opposer ou nous perdre dans des croyances.
  • Expérimenter et vivre Cela est tout ce dont nous avons besoin dans un premier temps et peut-être ultimement.
  • La simplicité et l’authenticité sont ici nos meilleurs guides.

Avec le temps nous apparaitra naturellement (si tel est notre désir profond) une ouverture ou une redécouverte de notre connexion personnelle avec notre nature essentielle tel quelle peut-être aussi exprimée dans les différents courants philosophique ou spirituels.

En quoi la pratique de la méditation des divinités est-elle liée à la pratique du KikoZen ?

Comme le savent les pratiquants de Kiko, le principe de cet art consiste à harmoniser le mouvement, la respiration et l’esprit (principalement par la visualisation et la concentration).

Au fur et à mesure notre esprit apprend à visualiser l’énergie circulant dans le corps sous différentes formes. De manière simplifié nous pouvons dire que nous venons amener une énergie, vivante, lumineuse dans toutes les parties du corps en conscience.

Mouvement de Kiko Zen

Le Point de conjonction de ces deux pratiques :

Le Kiko nous habitue à visualiser notre corps sous une forme plus claire et lumineuse et à garder notre concentration sur cette visualisation.

De son côté la méditation sur les divinités (ici Chenrézi) nous apprend à nous connecter et à visualiser devant nous puis progressivement vers nous la forme de la divinité en même temps que ces attributs, ces qualités et l’essence de son énergie qui est Compassion et Clarté.

Mon vécu personnel est que ces 2 pratiques sont vraiment complémentaires, mais c’est à chacun de nous de faire cette expérience dans son corps, son cœur et son esprit et vérifier pour lui/elle-même si cela nous correspond et nous permet d’approfondir notre pratique.

Il n’y a ici aucune règle mais plutôt une proposition d’exploration nouvelle.

Le Livre Chenrezi de Bokar Rimpoché est publié aux éditions Claire Lumière

Les Editions Claire Lumière :

Cette maison d’édition qui propose des ouvrages Bouddhistes de grande qualité se situe en France près d’Aix en Provence.

Je ne peux pas dire que je connaisse tous ces ouvrages mais j’ai lu quelques livres des grands auteurs de cette édition, notamment :

  • Bokar Rimpoché
  • SS le Gyalang Drukpa (auprès duquel j’ai pris refuge et plusieurs initiations)
  • Tenzin Wangyal Rinpoché
  • Délog Dawa Dreulma
  • et quelques soutras du Bouddha.
Bokar Rimpoché

Chaque livre est d’une merveilleuse qualité et grande profondeur.

Si vous vous sentez appelé par un auteur ou un ouvrage n’hésitez pas à commander directement chez eux plutôt que d’autres sites marchands.

Vous soutiendrez ainsi cet éditeur qui participe activement au développement de la sagesse bouddhiste et aussi permet des ponts avec la sagesse chrétienne.

Vous trouverez dans le lien ci-dessous un accès direct vers la page présentant cet ouvrage.

Je vous souhaite une belle découverte de ce site et de ce livre.

Partagez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire