A propos

meditation portrait2

Lignée
transmission

Il est de coutume dans les traditions orientales de préciser l’appartenance à une ligné et d’exposer un historique pour ôter les doutes sur l’authenticité de l’enseignement et de la transmission. Je vais donc dans cette page un peu parler de mon parcours, des rencontres, des enseignants qui m’ont transmis et qui m’ont donné l’envie de consacrer ma vie à cette recherche de la « Vérité » mais aussi de mes épreuves, de mes difficultés, de mes transformations.

3 Voies qui se rejoignent en une

Le Kiko Zen est pour moi la synthèse de toutes ces Voies

Comme le dit Aoki Hiroyuki le fondateur du Shintaïdo, on peut obtenir « l’eveil par un art du corps ».
Peu importe la pratique corporelle ; quand le Corps, le Coeur et l’Esprit s’unissent en une seule action, nous pouvons retrouver la nature de notre réalité, toucher la grâce de l’éternel présent, entrer dans la pleine conscience, obtenir le Satori.

Après 30 années de pratiques et de périodes d’enseignement, j’ai décidé de consacrer mon activité à la transmission de cet Art de la Paix, du Bonheur et de l’Amour du mieux que je peux ; tout en continuant à me former et évoluer. Je donne aussi des enseignements sur la Méditation de Pleine Conscience et la Voie du Coeur.

La Voie des Arts Martiaux et du Zen

A 23 ans j’ai appris les mouvements et la pratique énergétique du Kiko transmis par Sensei Christian Saguer, qui la tenait de Me Vigoureux, lui même initié dès 1936 par des maîtres de Budos Japonais (interne et externe). Le Kiko tel que je le transmets aujourd’hui intègre les enseignements corporels, énergétiques, méditatifs de toute la lignée de Bodhidarma (à l’origine des arts martiaux de Shaolin) qui vont de l’Inde (Yoga, Pranayama) jusqu’au Japon, en passant par la Chine.

La Voie de la Sagesse Universelle

Dès l’age de 20 ans j’ai étudié les écrits des philosophes Antiques et contemporains de l’occident et de l’orient ainsi que les textes et écritures sacrées des grands courants spirituels : Christiques, Bouddhistes, Taoîstes, Védiques, Advaïta Vedanta (Inde).  Depuis plus de 30 ans j’ai participé à de nombreux enseignements, retraites, pèlerinages, stages et reçus des initiations de grands sages de plusieurs traditions : Dalaï Lama, Gyalang Drukpa, Sri Tathata, Uezu Senseï, Mata Amritanandamayi. J’ai eu aussi la chance de suivre les enseignements de plusieurs traditions ancestrales des peuples premiers (dites « chamaniques ») très proches du Shinto Japonais.
Plus j’étudiais  et pratiquais ces différentes voies, plus je m’apercevais de l’unité (de l’Un) dans la diversité et aussi de leurs beautés et richesses particulières.

La Voie du Coeur, la Foi

Au delà de toutes les notions apprises ou comprises, la Vie, le Soi, l’Amour, le Divin, le Tout où quel que soit le nom qu’on lui donne réside au centre de notre être, nous anime et nous guide; attends juste d’être reconnu, manifesté, révélé à nous même en toute simplicité et innocence.
Toute ma gratitude à tous ceux qui m’ont rapproché de mon Coeur !
Puissè-je refléter cette Présence en eux chez mes soeurs et frères !

un peu de mon histoire

La première fois que je me suis assis dans le Dojo pour la méditation de début de cours, j’ai eu un sourire jusqu’aux oreilles et je me suis dis : « Ca y est, je suis chez moi! »
J’ai pratiqué pendant 10 ans assidument cet art ainsi que l’art du bâton (3 ans).
Au bout de 5 ans je suivais les cours avancés et j’enseignais aux premiers niveaux.
Responsable export dans un groupe, je voyageais dans le monde et j’ai découvert le bouddhisme lors d’un de mes voyages… lectures intenses.
En même temps je faisais partie d’un groupe de prière chrétien, je visitais de nombreux lieux d’apparitions, et ressentais la force de la Foi, de la Prière.

Mais tout n’a pas été si simple

Ma vie personnelle a basculée: Divorce, changement de travail, laisser une maison, se retrouver seul, pertes de repères.
Retour à la spiritualité, engagement écologique, rencontre avec une grand mère guérisseuse du Chili qui m’initie à la tradition Mapuche qui me ramène au travail énergétique avec les éléments (eau terre feu air) du Kiko. Voyage aux Etats-Unis en territoire Dine « Navajo » puis au Pérou en forêt Amazonienne et dans les Andes, rencontre avec les guérisseurs et chamanes. Rencontre avec Ema’a Drolma Mata, femme chamane, guérisseuse et guide spirituelle sur la voie du Coeur suivie de 7 années d’enseignements sur la conscience, compréhension plus profonde du corps énergétique et de ma pratique des arts martiaux.

Deuxième Vague ! je bois la tasse !

Séparation avec la femme avec qui je viens de faire un enfant. Colère, violence, diffamation, accusations, procès…
Mon coeur se déchire, la folie s’approche. Incompréhension, désespoir, attente trop longue…. Dénouement heureux.
Rencontre avec des Maîtres Védiques, pratiques intenses de yoga, initiations à des pranayamas (pratiques du souffle), Sadhanas et méditations ; intégration grâce à ma pratique des arts martiaux.
Rencontre avec des Maîtres Bouddhistes, enseignements, initiations, prise de refuge et des voeux de Bodhisattva.
Rencontre avec ma compagne actuelle.
J’enseigne à nouveau le Kiko régulièrement, nouvelles compréhension sur l’art de la respiration.
Transmission et enseignement du Ki-Muntu par Célestin Mukanda (Sage africain, Champion de Viet Vo Dao, enseignant de Qi Gong)
Ma vie se restabilise, pèlerinage dans les Himalayas, enseignements, rencontre avec les maitres Indiens du 20ème siècle et leurs enseignements sur la réalisation du Soi.
Début de pratique de la méditation de pleine conscience (MBSR).

Crise de la cinquantaine ! Nouvelle Transformation !

Perte de travail du jour au lendemain, factures non réglées, aucune aide, 500 euros sur mon compte en banque.
J’avais demandé du changement, me voilà servi !
Je suis devant un choix : Je reprends un travail « alimentaire » ou je fais vraiment ce qui compte le plus pour moi.
J’alterne entre angoisse, espoir, difficultés et lâcher-prise, incompréhension et soutien de mon entourage.
Retraite silencieuse de Pleine Conscience : Dans une méditation intense, je me vois mourir, tout me quitte, tout s’en va… Puis la vie renait de cette petite mort.
C’est décidé je fais confiance, je m’abandonne à la providence, à la Vie et je me consacre à la transmission des enseignements du Kiko Zen et de la Conscience.
Compréhension que les enseignements de la sagesse du Bouddha, du Tao, du Yoga, des Arts Martiaux, du Zen sont inscrits dans la pratique du Kiko.
Je me forme pour être enseignant en méditation de Pleine Conscience, je transmets le Kiko Zen en club, à l’université, en ligne, en stage…
Je valide mon expérience par un diplôme d’état pour enseigner plus largement. Initiation au Shintaïdo par Ito Senseï.
J’anime des programmes (MBSR -Mindfulness).

Aujourd’hui j’ai décidé de donner sans compter tout de que la Vie, les épreuves, les sages, mes enseignants m’ont appris.
En pratiquant avec moi, c’est vous qui vous donnez à vous même la plus belle part de votre Etre.

J’ai aussi besoin de votre soutien et de votre participation pour faire connaître et grandir cette pratique :
Me permettre de continuer à me former, de soutenir ma famille et développer de nouveaux projets (cabane Dojo dans mon jardin pour faire mes pratiques et cours en ligne – Faire des stages week-end en France – Installer un groupe de pratique en Angleterre – Organiser un voyage au Japon …).  C’est pourquoi vous trouverez sur ce site des informations gratuites à utiliser et partager, mais aussi payantes au prix le plus juste

Et Maintenant ?

La Vie n’a pas toujours été facile pour vous ? Comme vous l’avez vu elle m’a aussi secoué.

Grâce à la pratique du Kiko Zen (et des enseignements) j’ai pu :

  • garder mon centrage
  • revenir à l’essentiel,
  • sortir la tête de l’eau
  • me souvenir de ma direction
  • garder une bonne santé
  • me rappeler qui je suis
  • continuer à avancer
  • garder mon coeur ouvert
  • commencer à me pardonner et trouver l’amour (de moi-même)
C’EST CE QUE JE SOUHAITE VOUS APPORTER !

Rester fidèle à ce que nous sommes

J’espère tout simplement qu’en profitant de cet enseignement vous pourrez vous-aussi révéler la plus authentique partie de vous-même, la pureté de qui vous êtes vraiment…

Puissent tous les êtres obtenir le bonheur et les causes du bonheur
Puissent tous les êtres être séparés de la souffrance et des causes de la souffrance
Puissent tous les êtres trouver un bonheur véritable
Puissent tous les êtres demeurer dans l’équanimité, dépourvus d’attachement et d’aversion  (prière bouddhiste)

Recevez gratuitement des videos exclusives - l'accès à des cours en Visio - des newsletters et des articles sur le KikoZen et la Pleine Conscience.

Une histoire de nom

J’ai reçu mon premier nom de Baptême par mes parents : Fabrice

L’origine de ce mot, vient du latin « Faber » faire. Fabrice est le fabricant, celui qui fait.
Plus tard j’ai découvert l’origine plus profonde. Le premier artisan dans les sociétés humaines a souvent été le Forgeron.
Symboliquement celui qui transforme la matière par le feu (la lumière). Souvent celui qui fabriqua les premiers outils et les premières armes (voir plus loin).

Lors de ma rencontre et formation avec Ema’a j’ai reçu le nom d’Agador « Magicien de l’Amour » , celui qui transforme par l’amour.

J’ai reçu le nom de « Rigdzin Jigme » par SS le Gyalang Drukpa lors de ma prise de refuge qui signifie : Le Porteur de Sagesse sans peur.

J’ai recu un nom Indien lors de l’initiation avec le grand Sage et Yogi Sri Tathata : « Jaidev » (victoire, louange au divin).

Je suis reconnaissant pour toutes ces transmissions et j’ai réalisé aujourd’hui que l’essence de ce que je suis transparait dans tous ces noms et finalement se retrouve dans le prénom Fabrice.
Le Forgeron qui fabrique ou reçoit l’épée de lumière qui tranche net les attaches qui nous retiennent prisonnier
Cette épée porte le nom de « Zayin » dans la tradition Kabbalistique et fait partie des lettres hébraïques : Ce glaive divin transmet le Pouvoir de la Magie Blanche, qui délivre de la loi du Talion et rend la suprématie à la loi d’Amour.
Elle nous rappelle la Splendeur de la Source Vivante et nous invite à contribuer à sa manifestation sur la Terre, dans notre Corps.

Voie des Arts martiaux, du Corps, de la Sagesse et du Coeur

“L'énergie suit la pensée, le souffle, le mouvement”

Simplicité
Non effort

« Relâche la tension de ton corps.
Détends tes muscles au maximum
Pour qu’en toi surgisse la Vitalité.
Croire la tension nécessaire, tous muscles contractés,
Pour libérer l’énergie du corps, est une erreur. »
Aruchika Nogushi
Fondateur du Katsugen Undo ou mouvement régnénérateur que j’ai pratiqué et dont certains principes se retrouvent dans la pratique du Kiko Zen.